Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
Paris Libere Défilé

Paris Libéré

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

L'exposition « Paris Libéré, Paris Photographié, Paris Exposé » est une reprise enrichie d'une exposition qui eut lieu en 1944. A travers plusieurs centaines de photographies, cette exposition dans l’Hôtel de Ville ravira tout autant les amateurs d'Histoire et de photos. Amicalement, Parisianist.

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
16, rue des Francs-Bourgeois
Ligne 1 - Saint Paul Ligne 8 - Chemin Vert

Horaires
Vendredi : 10:00 - 18:00
plus moins
Monday : Closed Mardi : 10:00 - 18:00 Mercredi : 10:00 - 18:00 Jeudi : 10:00 - 18:00 Vendredi : 10:00 - 18:00 Samedi : 10:00 - 18:00 Dimanche : 10:00 - 18:00
1 janvier 1 mai 14 juillet 11 novembre 25 décembre

L'article de nos experts

Introduction

Paris Libéré, Paris photographié, Paris exposé, ce sont des photos très connues d'artistes comme Doisneau, Zuber ou Schall, mais également des clichés d'anonymes immortalisant l'Histoire. Le fil rouge de la promenade, c'est l'exposition "La Libération de Paris" de 1944. Seulement quelques mois après la Libération, le Musée Carnavalet exposait les photographies des évènements. A l'époque, il s'agissait plus de retranscrire des émotions que de s'attacher à une lecture objective et historique. Soixante-dix ans plus tard, l'intérêt de cette exposition est double. Non seulement les clichés figeant des instants de bravoure n'ont rien perdu de leur efficacité, mais elle oblige également à observer avec du recul comment la libération de Paris fut racontée à chaud.

Première Salle

Les premières photos sont pour beaucoup issues des archives de la propagande nazie et ne faisaient pas partie de l'exposition de 1944. Ces clichés montrent une vie parisienne qui continue malgré tout. On y voit des journaux allemands vendus dans les rues de Paris, des cinémas et théâtres réservés aux officiers de la Wehrmacht… Il y a aussi ces photos surprenantes des femmes soldats allemandes faisant leurs courses dans les Grands Magasins. Sur ces photos, Paris semble éternel, les touristes allemands affluent, les cabarets continuent de tourner, et pour certains, le champagne coule toujours à flot.  

Deuxième Salle

On passe ensuite à l'insurrection parisienne : les photos montrent les barricades, les combattants inquiets, les francs-tireurs allongés. Nous sommes au cœur des combats, du côté des Résistants.  Il y a cette fameuse photo de Doisneau montrant deux hommes lançant des cocktails Molotov depuis un immeuble de l'Ile de la Cité, les clichés de ces parisiens et parisiennes bâtissant à la hâte des barricades… Cette salle nous emmène en immersion dans les rues de Paris, en pleine insurrection. On entendrait presque les coups de feu retentir autour de nous ainsi que le vrombissement des voitures des FFI. 

Troisième Salle

L'arrivée dans Paris de la Deuxième Division Blindée du Général Leclerc est immortalisée sur de nombreux clichés. C'est l'occasion à la fois de scènes de liesses et de combats violents. Les affrontements sont particulièrement violents aux Tuileries et les photographes comme Cartier-Bresson prennent des risques insensés pour figer dans l'éternité le feu des tanks. Peu à peu, à mesure que les alliés reprennent la ville, on découvre les horreurs perpétrées par l'occupant, des salles de torture aux otages exécutés. La colère entraine des représailles sanglantes immortalisées à l'image de ce jeune milicien abattu à bout portant. 

Quatrième Salle

Ici, l'objet des photos sont les secouristes, que ce soient ceux de la Croix Rouge, ou les nombreux volontaires. Pour porter secours aux blessés, ils n'hésitent pas à braver les balles qui volent autour d'eux. On observe également d'autres scènes de l'épuration, des femmes tondues, des exécutions sommaires. Des salles annexes montrent la Résistance vue par des parisiens anonymes. Que ce soient ces postiers se photographiant devant un réseau téléphonique qu'ils viennent de saboter, ou cet homme qui de sa fenêtre prend des clichés des affrontements. 

Cinquième Salle

Paris est maintenant presque entièrement libérée, le général De Gaulle défile des Champs-Elysées à Notre Dame. Des fusillades éclatent en chemin, ce qui donne lieu à des photos insolites. Des parisiens agitent des drapeaux, d'autres se jettent au sol lorsque les balles se mettent à siffler, le général est lui imperturbable. Il sert des mains et avance dans une ville qui à cet instant est sienne. Il est également possible de visionner un film de 30 minutes réalisé au jour le jour par des cinéastes résistants, il offre un témoignage unique sur l'insurrection parisienne. Des affiches appelant le peuple parisien à se mobiliser jusqu'à l'arrivée des Alliés dans la capitale, la bobine fige les combats violents contre l'occupant, les prisonniers apeurés et les secouristes héroïques.  

Sixième Salle

L'arrivée des Américains est l'occasion d'une grande communion entre ces soldats venus des si mystérieux USA et le peuple parisien. Les femmes distribuent les baisers, les hommes et les enfants agitent des drapeaux. La bataille de Paris est terminée, cette fois c'est une joie sans réserve qui anime la foule. A l'image de ce jeune parisien croquant à pleines dents dans une baguette de pain blanc. C'est la fin des privations, de la peur. D'autres photos montrent des soldats à Paris en 1945, ce sont eux qui familiarisèrent la France à la culture américaine.  

Conclusion

Bien que certaines images puissent choquer les plus jeunes, cette exposition est idéale pour une sortie en famille. La visite se fait en moins d'une heure, et les nombreuses vidéos et cartes interactives retiendront l’attention des enfants. Petits et grands apprendront beaucoup au cours de leur visite. Les magnifiques photos et leur contextualisation font que cette exposition n'est pas réservée aux passionés d'Histoire.   

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire