Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
Les Bas Fonds du Baroque - Bas Fonds

Les Bas-Fonds du Baroque

-

La rome du vice et de la misere

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

Lorsque nous pensons à la Rome du XVIIe siècle, nous pensons généralement à une Rome grande, faste et presque paradisiaque. Mais la réalité quotidienne connait aussi ses côtés sombres. L’exposition « Les Bas-Fonds du Baroque, La Rome du Vice et de la Misère », explore l’univers clandestin, sombre et secret de la capitale italienne du XVIIe siècle. Un univers peint par les plus grands artistes du Baroque, ceux-là même qui ont, en parallèle, peint les plus beaux chefs-d’œuvre de l’époque. Amicalement, Parisianist.

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Ligne 1 - Champs-Elysées Clémenceau

Horaires
Jeudi : 10:00 - 18:00
plus moins
Monday : Closed Mardi : 10:00 - 18:00 Mercredi : 10:00 - 18:00 Jeudi : 10:00 - 18:00 Vendredi : 10:00 - 18:00 Samedi : 10:00 - 18:00 Dimanche : 10:00 - 18:00
1 mai 8 mai

L'article de nos experts

bas fonds du baroque

Dans cette exposition, qui a été présentée à la Villa Médicis de Rome avant d’arriver à Paris, il n’est presque pas question de la Rome riche, puissante et grandiose que nous avons l’habitude de voir sur les peintures du XVIIe siècle. Mis à part le début de la scénographie voulant retranscrire cette richesse, vous plongerez dans les bas-fonds de la capitale italienne, dans un monde de beuverie, de prostitution, de criminalité, de violence et de tromperie. A travers 9 sections, vous découvrirez 70 tableaux peints par les plus grands maîtres de l’époque, qui en parallèle de leurs travaux plus traditionnels, ont voulu illustrer un autre visage de Rome, celui d’un monde beaucoup moins prestigieux mais tout aussi intéressant.

Section 1 à 7

Après une introduction dans une Rome luxueuse et lumineuse, on est vite transporté dans le thème de l’exposition : les bas-fonds. Les petites salles se succèdent, chacune avec un thème bien précis, de Bacchus, dieu du Vin, de la liberté et de l’inspiration créatrice à la Rome souillée, en passant par des sortilèges, des vices et des violences. On y voit des scènes de beuverie, de crime, de sorcellerie et même des personnages insultant les spectateurs ! D’autres tableaux mettent en scène un contraste saisissant entre un beau paysage classique en arrière-plan et une scène de prostitution en premier plan. Et que dire de l’homme qui urine sur des ruines de la Rome Antique ?

Section 8 et 9

Après un bref retour dans le hall central, cette galerie d’un Palais aux reproductions de grandes sculptures classiques, nous replongeons dans les bas-fonds, mais cette fois dans une scénographie imitant l’intérieur des palais romains de l’époque. Sont exposés ici des portraits des gens représentant ce monde marginal : les mendiants, les prostituées, les bohémiens et les bandits. Des marginaux certes, mais ne trouvez-vous pas des lueurs de sagesse dans leurs regards ? La fête touche à sa fin dans la dernière salle de l’exposition, et les protagonistes de chaque tableau dégagent une certaine mélancolie. La musique, la poésie accompagnent chacun vers un monde meilleur…

Conclusion

L’exposition « Les Bas-Fonds du Baroque, la Rome du Vice et de la Misère », est assez courte mais mérite absolument une visite. Le thème de l’exposition est original et intéressant, mais le fait qu’elle regroupe des tableaux des plus grands artistes d’époque la rend unique. Les maîtres incontestés de la peinture baroque (Manfredi, Lorrain, de Ribera, van Laer, de Boulogne ou Bramer) se sont retrouvés à Rome pour s’inspirer de la peinture classique et ont décrit leur univers et les dérives de la société romaine avec autant de génie que leurs toiles plus classiques. L’exposition se termine par la possibilité de se faire prendre en photo dans des costumes d’époque.

Conseil Parisianist : Téléchargez l’application pour découvrir ces bas-fonds à travers un jeu de piste ludique

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire