Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
La Mode en France 1947 - 1957

La Mode en France, 1947-1957

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

L'exposition La Mode en France, 1947 - 1957 présentée au Palais Galliera est une vitrine sur le passé. Bien que cette exposition se concentre sur les années 50, elle permet aussi de découvrir la vie de l'après guerre en France. Une façon de s’immiscer dans la vie d'il y a 65 ans. Amicalement, Parisianist.

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
10 Avenue Pierre 1er de Serbie, 75016 Paris
Ligne 9 - Iéna / Alma-Marceau

Horaires
Dimanche : 10:00 - 18:00
plus moins
Monday : Closed Mardi : 10:00 - 18:00 Mercredi : 10:00 - 18:00 Jeudi : 10:00 - 18:00 Vendredi : 10:00 - 18:00 Samedi : 10:00 - 18:00 Dimanche : 10:00 - 18:00

L'article de nos experts

Introduction

Si l’objet de l’exposition La Mode dans les Années 50 concerne essentiellement les créations et le milieu de la haute couture, elle livre par ailleurs un aperçu de la société française des années après-guerre, prête à se libérer des restrictions subies auparavant. Tout commence avec l’introduction du New Look en 1947, appellation journalistique qui aura suivi les nouvelles créations de Christian Dior. La mode se popularise et les créations de haute couture sont de plus en plus appréciées par un public acheteur. Jacques Fath se fait le concurrent de la Maison Dior, et de son côté à 71 ans Chanel revient sur le devant de la scène. En parallèle, la mode est de plus en plus médiatisée avec l’expansion de la presse féminine. La mode dans les années 50 s’annonce ainsi organisée au rythme des rivalités des grands couturiers autour de différentes conception de la beauté.

Histoire

L’exposition se tient au Palais Galliera, qui tient son nom de Marie Brignole de Sale, duchesse de Galliera, à l’initiative du musée. Inauguré en novembre 1895 en l’honneur de l’Art Industriel, le palais était initialement une œuvre destinée à présenter la collection d’art de la duchesse, mais elle ne le sera finalement et la duchesse ne verra jamais le palais terminé.

Anecdote Parisianist: La structure métallique qui soutient l’édifice a été réalisée par Gustave Eiffel dans les mêmes ateliers que la Tour Eiffel !

Disposition

La scénographie de La Mode dans les Années 50 se développe en trois parties qui suivent la structure du Palais Galliera, dévoilant environ 100 pièces de haute couture et des accessoires (gants, chaussures, boucles d’oreilles et chapeaux). La Galerie d’Honneur introduit le contexte de la mode dans les années 50, unes de journaux papiers et télévisés à l’appui. C’est dans la Grande Galerie que l’on trouve les robes du soir dites « de cocktail ». Enfin, la Galerie Est met en valeur les maillots de bain et les robes de campagnes, plus courtes, qui annoncent les prémisses des années 60.

Ambiance

La mode dans les années 50 vous plonge dans une atmosphère rétro. L’entrée est particulièrement lumineuse grâce aux baies vitrées qui laissent clairement filtrer la lumière du jour, puis laisse place à des galeries sombres qui mettent en valeur les pièces exposées. Les robes et les accessoires sont exposés aux côtés des unes de magazines de l’époque qui rendent compte de l’impact historique de cette révolution artistique

1ère Partie

Le New Look, lancé en 1947 caractérise le tournant de la mode dans les années 50, à travers notamment des créations de Jacques Fath : des hanches particulièrement cintrées, des tailleurs étroits et des drapés au tracé souple, des jupes plus amples que jamais laissant entrevoir des mollets à 33 cm du sol, c’est la tenue typique des années 50 ! L’époque du New look coïncide par ailleurs avec la recrudescence des magazines féminins qui avaient clos leurs éditions pendant la guerre (Elle, Paris Match…). Les accessoires chics, de plus en plus sophistiqués, se multiplient. Epaules arrondies et hanches accentuées caractérisent également la première collection de la Maison Dior, alors que Balenciaga travaille sur les lignes « rondes » et que Chanel favorise les lignes droite. « La robe à petits pois » de Givenchy se démarque des autres pièces majoritairement sombres avec insolence et effronterie.

2ème Partie

La seconde partie de La mode dans les années 50 s’attache à la garde-robe du soir, qui laisse s’exprimer toute la fantaisie des couturiers. Dessès et Grès ont une grande maîtrise des plissés, Lucile Manguin se distingue quant à elle, par sa maîtrise de la coupe. Carven laisse davantage de place à la simplicité de la ligne de manière à ne pas contraindre la silhouette. Henri à la Pensée, au contraire, magnifie ses pièces de motifs brillants et Fath ose la couleur. Les tissus en mousseline, velours ou tulle sont plus lourds, et les bustiers favorisent les décolletés plongeants, avec en tête Christian Dior et son col en Y qui permet à la poitrine de prospérer. Ce sont les robes à cocktail, typiques des années 50, et dont l’appellation s’éteindra avec l’avènement du prêt-à-porter, la hantise des couturiers.

3ème Partie

Les sous-vêtements se complexifient, et leur création n’a cessé de se développer depuis 1947. En accord avec la coupe des robes, ils façonnent la silhouette et se multiplient jusqu’à être des accessoires de beauté à part entière : la guêpière force la minceur de la taille, le pigeonnier encourage le décolleté en Y à la Dior, le jupon accentue le caractère évasé des jupes. Toutefois, la jeunesse des années 50 ne se reconnaît pas toujours dans les créations de haute couture. Cette clientèle enjouée impose une garde-robe affranchie, portée à même la peau et qui séduit par son confort. Face à cette recherche de naturel, les accessoires se simplifient : on oublie les talons. Le prêt-à-porter n’aura alors pas de difficultés à s’imposer dans le climat des années 50.

Conclusion

La mode dans les années 50 est tout simplement une ode à l’élégance et au plaisir de se faire belle, quels que soient nos goûts. En effet, les conceptions de ce qu’est la haute couture et la mode évoluent pendant ces années de relâchement après les restrictions de la Seconde guerre mondiale. Ce relâchement ira même jusqu’à l’avènement du prêt-à-porter dans les années 60. Pour les passionnés de cette riche période pleine de changements, vous apprécierez certainement le regard cinématographique porté sur cette période au cinéma Grand Action, qui travaille en partenariat avec l’exposition jusqu’au 31 Octobre

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire