Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
de Carmen à Melisande - Offenbach

De Carmen à Melisande

-

Drames a l'opera comique

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

« Toréador ! Toréador ! », un refrain très espagnol, mais un opéra bel et bien français. Mais Carmen de Bizet n’est pas le seul opéra Français à avoir remporté un énorme succès. A l’occasion du tricentenaire de l’Opéra Comique, l’un des opéras emblématiques de la capitale, le Petit Palais a rassemblé plus de 200 objets autour de 7 grands opéras conçus entre 1870 et 1902 et toujours populaires aujourd’hui : Carmen, Les Contes d’Hoffmann, Lakmé, Manon, Le Rêve, Louise et Pelléas et Mélisande. Un voyage fabuleux au cœur de l’opéra Français vous attend. Amicalement, Parisianist

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
Petit Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Ligne 1/13 - Champs-Elysées Clémenceau

Horaires
Vendredi : 10:00 - 21:00
plus moins
Monday : Closed Mardi : 10:00 - 18:00 Mercredi : 10:00 - 18:00 Jeudi : 10:00 - 18:00 Vendredi : 10:00 - 21:00 Samedi : 10:00 - 18:00 Dimanche : 10:00 - 18:00

L'article de nos experts

CARMEN A MELISANDE

« L’Amour est un Oiseau Rebelle », ça vous dit surement quelque chose ? A la fin du XIXe siècle, la France est à l’apogée de son rayonnement international et les créations musicales battent leur plein. C’est à l’Opéra Comique, une des 3 plus anciennes institutions théâtrales en France née en 1715, que sont jouées la plupart de ces œuvres. Le Petit Palais a regroupé plus de 200 œuvres (partitions, tableaux, costumes, photos, maquettes et affiches) afin de rendre hommage aux 7 opéras qui ont marqué la vie musicale française : Carmen, Les Contes d’Hoffmann, Lakmé, Manon, Le Rêve, Louis et Pelléas et Mélisande.

Parcours

L’exposition est chronologique et thématique : chaque salle est consacrée à l’une des 7 œuvres et les salles sont disposées de manière chronologique. Vous serez accueilli par des peintures de Carmen et Mélisande puis, à travers une reproduction des coulisses de l’Opéra Comique, vous plongerez dans le monde de chaque œuvre musicale. N’oubliez pas de lever les yeux pour admirer les reproductions des plafonds de l’Opéra Comique ! On traverse ainsi les drames à l’Opéra Comique : les opéras dramatiques (combien de fois a-t-on demandé à Bizet de modifier l’issue tragique de Carmen!), l’incendie de 1887 et les drames liés aux compositeurs…

Carmen à Manon

L’exposition commence avec Carmen, basée sur la nouvelle de Prosper Mérimée et commandée par l’Opéra Comique en 1872. On y trouve des costumes, des tableaux et même les partitions corrigées de Bizet (qu’il corrigeait pendant les répétitions). Viennent ensuite salles dédiées aux Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach, violoncelliste de l’Opéra Comique avant de devenir compositeur et décédé pendant l’écriture de cet opéra, Lakmé de Léo Delibes, conçu avec le directeur de l’Opéra Comique, et Manon de Jules Massenet.

Anecdote Parisianist : L’actrice de Carmen en 1875 envoie un télégramme (visible dans l’exposition)  à l’Opéra Comique le 2 Juin 1875 annonçant qu’elle ne se sentait pas bien. Elle aurait « vu » la mort du compositeur lors de la représentation de la veille. Georges Bizet s’est éteint le 3 Juin 1875… 

Bruneau à Debussy

Le 25 Mai 1887, 2000 personnes assistent à une représentation à l’Opéra Comique, éclairé au gaz. Une flammèche s’échappe de la rampe et met feu au décor… 200 personnes meurent dans cette tragédie (depuis, les portes de bâtiments publics s’ouvrent toujours vers l’extérieur pour éviter de piéger les spectateurs). En 1898, la Salle Favart (la salle de l’Opéra Comique) est reconstruite pour la troisième fois. Y seront jouées les pièces maitresses suivantes : Le Rêve de Alfred Bruneau (avec la collaboration d’Emile Zola), Louise de Gustave Charpentier et Pelléas et Mélisande de Claude Debussy (du poête belge Maurice Maeterlinck, qui a rejeté l’œuvre de Debussy suite à l’éviction de sa compagne qui devait tenir le role de Mélisande)

Conclusion

Le Petit Palais met brillamment en lumière le monde de l’opéra de la Belle Epoque. Les objets, les décors et le parcours donnent une idée très précise de l’importance de l’opéra, de l’Opéra Comique et des créations françaises qui ont par la suite connu un succès international. L’exposition s’adresse donc aux amateurs d’opéra et de sa place en France à la fin du XIXe siècle. Si vous êtes de ceux-là ou si vous visitez le Petit Palais, l’exposition vaut certainement une visite. Autrement, son thème précis et particulier n’intéressera pas tout le monde, même si les œuvres exposées sont remarquables.

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire