Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
Saint Denis Tombe Henri II

Basilique de Saint Denis

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

Beaucoup de rois ont siégé sur le trône de France et presque tous reposent aujourd’hui dans la nécropole royale de la Basilique de Saint Denis. Facilement accessible par Métro, la Basilique de Saint Denis est un témoignage unique de l’évolution de l’art funéraire à travers les siècles. Amicalement, Parisianist.

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
1 Rue de la Légion d'Honneur, 93200 Saint-Denis
Ligne 13 - Saint Denis Basilique

Horaires
Mardi : 10:00 - 17:15
plus moins
Lundi : 10:00 - 17:15 Mardi : 10:00 - 17:15 Mercredi : 10:00 - 17:15 Jeudi : 10:00 - 17:15 Vendredi : 10:00 - 17:15 Samedi : 10:00 - 17:15 Dimanche : 12:00 - 17:15
1 janvier 1 mai 25 décembre

L'article de nos experts

Introduction

Afin de mieux comprendre l’histoire de la Basilique de Saint Denis et de la Nécropole Royale, il est important de comprendre qui était Saint Denis. Au IIIe siècle, Denis arrive à Lutèce (ancien nom de Paris) afin de répandre le Christianisme, chose que les Romains voient d’un mauvais œil. Denis, considéré comme le premier évêque de Paris, est condamné à mort et décapité sur la colline de Montmartre. C’est à ce moment que le miracle se produit : Denis prend sa tête décapitée et marche 6km vers le nord avant de s’écrouler et mourir. Saint Denis a donc été enterré à l’endroit même où se trouve la Basilique de Saint Denis, choisie au XIIIe siècle pour devenir la nécropole des Rois de France.

Accès

La Basilique est accessible par le Métro. Sortez à Saint-Denis Basilique sur la ligne 13 (sur la ligne ayant pour terminus Saint-Denis Université), puis suivez les indications fléchées « Basilique » à la sortie. L’entrée dans la basilique est gratuite, mais pour visiter la nécropole, dirigez-vous vers la droite une fois dans la basilique pour vous acquitter d’un ticket d’entrée. Les gisants et les tombes sont situés dans le transept, l’ambulatoire et la crypte, sans ordre chronologique précis.

Conseil Parisianist : le quartier n’est pas des plus sécurisé. Pour votre sécurité, évitez de faire une promenade dans le quartier.

Moyen Age

La religion Chrétienne est devenue peu à peu la religion principale en France et une église modeste fut construite au Ve siècle sur ces lieux. Pour beaucoup de rois Français entre le VIe et le XIIIe siècle, il était important de reposer en paix aux côtés de Saint Denis. Le Roi Dagobert 1er (605-639) est le premier roi à avoir eu sa tombe construite dans la basilique, mais il aura fallu attendre le Louis IX (Saint Louis) au XIIIe siècle pour que la Basilique devienne la nécropole officielle des Rois de France.

Anecdote Parisianist : Louis IX ordonna la création de 16 gisants pour les rois précédents (dont 14 sont toujours visibles aujourd’hui). Ces gisants se ressemblent tous, une manière de symboliser l’unité des familles royales. Ils apparaissent blancs aujourd’hui, mais à l’origine, les gisants étaient colorés, ce qui est visible à quelques endroits sur certains d’entre eux.

Renaissance

Un changement de style décoratif des gisants est clairement visible à partir du début du XVI XVIe siècle. L’architecture et l’art de la Renaissance ont été introduits en France sous le règne de Louis XII, ce qui influença l’art funéraire. Le tombeau de François 1er est situé à l’entrée de la nécropole et ressemble à un Arc de Triomphe Romain, alors que ceux de Louis XII et Henri II (des temples miniatures) sont situés dans la partie nord du transept.

Anecdote Parisianist : Les 3 tombeaux sont « lus » de bas en haut. En bas, les fresques retracent les gloires du roi, les gisants au milieu montrent la réalité des corps du roi et de la reine à leur mort et le haut des tombeaux représente le couple royal au paradis.

Détail Parisianist : approchez des statues féminines du tombeau de Louis XII et vous verrez des graffitis. Encore des délinquants du XXe siècle pensez-vous? Regardez dont les dates laissées par les malfaiteurs : 1593. Ils ont été faits durant les guerres de religion à cette époque !

Avant la Révolution

Après tant d’exubérance, un changement de mentalité se produit au XVIIe  siècle. Les rois de la branche royale des Bourbons (d’Henri IV à Louis XV) ne souhaitaient pas être représenté morts sur leur gisant, mais préfèrent perpétrer leur image glorieuse à l’époque de leur vivant. De ce fait, leurs tombeaux sont très épurés : un simple cercueil en bois et plomb. Les cercueils de ces rois étaient discrètement alignés dans la crypte, contrairement à leurs prédécesseurs qui demandaient à ce que leurs tombes soient exposées à la vue de tous.

La Révolution

La Révolution Française entre 1789 et 1799 a eu un impact majeur sur la Nécropole Royale. En 1793, la Convention très antimonarchiste décide de détruire toutes traces de la monarchie et ordonne la destruction des tombeaux et gisants de la Basilique de Saint Denis. Heureusement, les historiens de l’époque réussissent à faire éviter leur destruction en proposant le démantèlement des tombeaux qui seront gardés à l’Institut de France (Académie des Beaux-Arts aujourd’hui). Les ossements des rois, reines, princes et princesses ont été jetés dans une fosse commune près de la Basilique.

Anecdote Parisianist : le plomb trouvé sur les tombes des XVIIe et XVIIIe siècles a été récupéré et fondu pour financer les guerres en France entre 1794 et 1799.

Moment Morbide : des témoignages qui se recoupent confirment que les os de Louis XIV étaient complètement noirs (il est mort d’une gangrène) et le corps de Louis XV était dans un état de putréfaction liquide lors de l’ouverture des tombeaux en 1793

Reconstruction

Même si Napoléon Bonaparte souhaitait transformer la Basilique de Saint Denis en une nécropole Impériale, ce n’est que qu’à l’arrivée au pouvoir du Roi Louis XVIII en 1814 que la basilique retrouva tout son prestige et sa valeur historique. Louis XVIII se donna beaucoup de peine à faire remonter les tombeaux de ces ancêtres et de déterrer les ossements des fausses communes pour les remettre dans la Basilique. Puisqu’il était impossible de différencier les os de chaque monarque, les ossements ont été placés dans des boites gardées dans la crypte de la Basilique (ces boites ne sont pas visibles, mais une liste des restes des rois et leurs familles est dressée à l’entrée nord de la crypte).

Anecdote Parisianist : Les corps de Louis XVI et Marie-Antoinette, guillotinés pendant la Révolution et enterrés sur les lieux de l’actuelle Chapelle Expiatoire, ont été transportés à la Basilique de Saint Denis par Louis XVIII, frère du roi. Louis XVIII repose près du roi exécuté dans la crypte.

Tombe de Saint Denis

La Basilique a subit beaucoup de changements et d’agrandissement depuis le Ve siècle. Ce qui a traversé les siècles, ce sont les reliques de Saint Denis, aujourd’hui exposées dans le chœur de la basilique. La Basilique était au Moyen-Âge un endroit de pèlerinage pour les Chrétiens où es reliques étaient occasionnellement exposées autour du supposé tombeau de Saint Denis (toujours visible dans la crypte aujourd’hui). Après avoir subi un premier agrandissement à l’architecture Romane, c’est au XIIe siècle que la Basilique subit une reconstruction gothique et prend son aspect actuel. Des vestiges des églises romane et médiévale sont encore visibles dans la crypte.

Anecdote Parisianist : dans la Chapelle de la Vierge, au fond du déambulatoire, se trouvent les reliques de Saint Louis, contenant un os du poignet du roi canonisé. 

Conclusion

42 Rois, 32 Reines, 63 Princes et Princesses et 10 figures emblématiques de France sont enterrés dans la Basilique de Saint Denis, qui contient la plus vaste collection d’art funéraire en Europe. La Basilique de Saint Denis est donc un incontournable pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’art funéraire et l’évolution des gisants au cours des siècles. C’est également une façon intéressante de se replonger dans l’histoire des Rois de France depuis le Ve siècle. Enfin, la Basilique de Saint Denis est l’une des plus belles églises gothique du XIIe siècle en France, ce qui est toujours un plaisir pour les yeux.

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire