Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
Jeanne d'Arc

Le Paris du Luxe

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

Paris est une ville de luxe et de lumière… En voici la preuve, car ce citynéraire vous conduira à travers les endroits les plus luxueux de Paris, de l’Opéra Garnier à la Place Vendôme en passant par la Galerie Vivienne côtoyant l’ancien Palais Royal et les colonnes de Buren. Amicalement, Parisianist.

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
Place de la Concorde, 75008 Paris
Ligne 1/12 - Concorde

Horaires
Vendredi : 09:00 - 17:00
plus moins
Lundi : 09:00 - 17:00 Mardi : 09:00 - 17:00 Mercredi : 09:00 - 17:00 Jeudi : 09:00 - 17:00 Vendredi : 09:00 - 17:00 Samedi : 09:00 - 17:00 Dimanche : 09:00 - 17:00

L'article de nos experts

Place de la Concorde

Sortez de la station de métro Concorde par n’importe quelle sortie et vous vous retrouverez sur la Place de la Concorde, la plus grande place de Paris. Au XVIIIe siècle, il est décidé d’utiliser le terrain entre le Jardin des Tuileries et les Champs-Elysées pour construire la Place Louis XV, dominée en son centre par une grande statue du roi monté sur son cheval. Depuis 1763, la Place a été témoin de plusieurs évènements joyeux ou tragiques. En 1790, la statue de Louis XV est détruite et la guillotine devient tristement le symbole de la place. C’est sur cette place, rebaptisée Place de la Révolution, que Louis XVI et Marie Antoinette sont exécutés. Ce n’est qu’en 1830 que la place prend définitivement le nom de Place de la Concorde.  L’Obélisque Egyptien, le plus vieux monument de Paris (3000 ans) érigé en 1836 en son centre est un cadeau du Roi d’Egypte à la France. L’embout doré fut ajouté en 1998.

Anecdote Parisianist : en 1993, l’association Act Up Paris recouvre l’Obélisque d’un préservatif géant, symbole de la lutte contre le SIDA.

La Madeleine

Mettez-vous au centre de la Place de la Concorde avec les Champs-Elysées à votre gauche et le Jardin des Tuileries à votre droite. Au loin se dresse l’église de la Madeleine, qui ressemble à un temple grec. L’architecture de la Madeleine ainsi que sa fonction ont été changé plusieurs fois au cours des 85 années de sa construction : initialement dessinée comme église en 1760, les plans ont changé pour devenir un monument à la gloire des armées Napoléoniennes ressemblant à l’Olympiéion grec en 1806 puis une gare ferroviaire en 1830. La Madeleine ouvrira finalement en tant qu’église en 1845. Non seulement l’architecture de cette église est unique, mais l’intérieur est impressionnant.

Opéra Garnier

Si vous faites face à la Madeleine, tournez à droite dans le Boulevard de la Madeleine (qui devient Boulevard de Capucines) et marchez jusqu’à ce que vous arriviez à la Place de l’Opéra. En chemin, vous croiserez l’Olympia (28 Boulevard des Capucines), une salle de concert mythique qui a accueilli de nombreuses stars telles qu’Edith Piaf. Au 12 Boulevard des Capucines se trouve le plus grand magasin de montres de luxe au monde : Bucherer. La Place de l’Opéra sert de parvis à l’Opéra Garnier (10€, 10h-17h), un opéra construit en 1875 qui a inspiré bien d’autres opéras dans le monde, sans toutefois être égalé dans sa beauté. Une visite de l’Opéra Garnier est à faire, la décoration et l’architecture intérieure étant simplement sublime.

Anecdote Parisianist : La légende raconte que pendant la construction de l’Opéra Garnier, un lac souterrain rempli de poisson est découvert, ce qui inspira Gaston Leroux dans l’écriture du Fantôme de l’Opéra, dont l’histoire se déroule à l’Opéra Garnier. 

Rue de la Paix

Avec la façade de l’Opéra Garnier dans votre dos, dirigez vous vers la rue au sud-ouest (en haut à droite) de la Place de l’Opéra : la Rue de la Paix. Cette rue mène directement à la Place Vendôme, dont la colonne centrale est visible au loin. Située sur les lieux d’un ancien couvent (le corps de Madame de Pompadour, la maitresse de Louis XV, enterré dans ce couvent, devrait se trouver en face du 3 Rue de la Paix), détruit pour créer une route reliant l’Opéra à la Place Vendôme, la Rue de la Paix devint progressivement la rue du shopping de luxe à Paris. Des enseignes majestueuses telles que Cartier ou Van Cleef s’y trouvent, ainsi que des hôtels de luxe.

Place Vendôme

 La Place Vendôme, au bout de la Rue de la Paix est l’une des places les plus luxueuses du monde. Construite en 1699 dans un style classique, il y avait une statue de Louis XIV en son centre. Détruite pendant la Révolution, cette statue fut remplacée par une colonne créée à partir des cannons ennemis fondus. Une statue de Napoléon domine aujourd’hui la colonne.

Anecdote Parisianist : La première statue de Napoléon Bonaparte sur la colonne de la Place Vendôme a été remplacée par une statue plus majestueuse de l’empereur en habits romains. La première statue est tombée dans la Seine en 1870 lors de son déplacement, repêchée 6 ans après et se trouve actuellement aux Invalides.

Jeanne d'Arc

Traversez la Place Vendôme et dirigez vous vers le Jardin des Tuileries  (les grilles dorées sont visibles au loin) en empruntant la Rue de Castiglione. Tournez à gauche dans la Rue de Rivoli. Cette partie de la Rue de Rivoli, reconnaissable par ses arcades, a été construite pendant le règne de Napoléon Bonaparte, et est aujourd’hui l’un des axes principaux est-ouest parisien. Vous pouvez marcher dans la Rue de Rivoli, sous les arcades, où vous trouverez des hôtels de luxe, des cafés et des boutiques en tous genres, ou longer la Rue de Rivoli par le Jardin des Tuileries. Sur la Place des Pyramides (en sortant du Jardin à gauche) se trouve une statue de Jeanne d’Arc, qui emmena l’armée française vers plusieurs victoires au XVe siècle avant d’être brulée vive pour hérésie à seulement 19 ans. Jeanne d’Arc fait face à l’immense Louvre, un ancien Palais Royal qui abrite aujourd’hui le plus grand musée du monde.

Eglise Saint Roch

Remontez la Rue des Pyramides et prenez la première rue à gauche (Rue Saint Honoré). Tous les prisonniers condamnés à mort par les tribunaux révolutionnaires passaient par la Rue Saint Honoré en allant de la prison de la Conciergerie vers la Place de la Révolution (Place de la Concorde). L’église à gauche est l’église Saint Roch (gratuit / 8h30-19h), construite à partir de 1653. L’église Saint Roch est connue sous le nom de l’église des artistes car beaucoup d’artistes ont été enterrés ici, comme par exemple le peintre Fragonnard ou l’écrivain Corneille. L’épitaphe d’André Le Nôtre, paysagiste du XVIIe siècle ayant créé les jardins de Versailles, Vaux le Vicomte et des Tuileries, est visible sur la gauche de l’église dans la chapelle Saint André.

Palais Royal

Retournez sur vos pas dans la Rue Saint Honoré, mais continuez jusqu’à l’Avenue de l’Opéra. Repérez la bouche de métro au design excentrique d’Othoniel, le Kiosque des Noctambules, sur la Place Colette. Sur la gauche, juste après cette création artistique, vous trouverez l’entrée des jardins du Palais Royal. Construit en 1628 par le Cardinal Richelieu, le Palais Royal a toujours été un endroit de vie et d’art, qui fut même le véritable centre de Paris au XVIIe souvent fréquenté par des prostituées (castor et demi-castor). Le lieu est également fréquenté par Molière, qui reprend le théâtre en 1660. Lully qui y ouvre aussi son opéra. Aujourd’hui, et depuis 1790, il y a deux théâtres dans le Palais Royal, dont la Comédie Française.

Anecdote Parisianist : Les colonnes de Buren, des colonnes zébrées de différentes tailles, se trouvent juste après le passage menant vers les jardins. Les jardins, quant à eux, se trouvent après les colonnes.

Passage Vivienne

Traversez le jardin pour en sortir par le Passage du Perron au Nord, sans toutefois oublier de voir les boutiques qui se trouvent dans les ailes du Palais entourant le jardin. Empruntez la Rue Vivienne et tournez immédiatement à droite dans la Rue des Petits Champs. Au numéro 6 se trouve l’entrée du Passage Vivienne, une galerie au style néo-Pompéi. Créée en 1826, le Passage Vivienne accueille aujourd’hui des boutiques de décoration et de mode, ainsi que des cafés chaleureux. La sortie se fera par le 8 Rue Vivienne.

Anecdote Parisianist : Au 13 Galerie Vivienne se trouve un escalier. Ces marches conduisaient à l’appartement privé d’Eugène-François Vidocq, fondateur de la première agence de détective au monde au début du XIXe siècle.

Conseil Parisianist : Au 8 rue des Petits Champs, juste avant d’entrer dans le Passage Vivienne, entrez dans la Galerie Colbert, également très intéressante bien que n’ayant curieusement jamais connu le succès de la galerie voisine.

Palais Brongniart

A la sortie du Passage Vivienne, tournez à droite dans la Rue Vivienne et à environ 150m se trouve la Place de la Bourse avec, sur la droite, le Palais Brongniart, anciennement connu sous le nom de Palais de la Bourse pour y avoir abrité la Bourse de Paris. Le Palais Brongniart, de style architectural Corinthien a été construit en 1807 par l’architecte Alexandre-Théodore Brongniart et a accueilli les traders jusqu’en 1987, date à laquelle les salles de trading intégrèrent directement les banques. Aujourd’hui, le Palais est utilisé pour des congrès, des séminaires ou des conférences. Un petit musée exposant les vestiges des transactions financières à l’ancienne est visitable. Le Métro Bourse se trouve sur la place devant le Palais Brongniart.

Anecdote Parisianist : la Bourse de Paris était la deuxième bourse la plus ancienne du monde après celle de Londres.

Conseil Parisianist : continuez votre promenade à travers les 1er et 2ème arrondissements avec le citynéraire Ventre de Paris.

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire