Close
<% search.count %> <% search.count > 0 ? 'Results' : 'Result' %>
<% article['medias_ng_thumb']['alt'] %> <% article['medias_thumb']['alt'] %>
<% article['international_article']['title'] %>

<% article['international_article']['tagline'] ? ucfirst(article['international_article']['tagline'].toLowerCase()) : '' %>

  • (<% article['comments_count'] %>) Reviews
From From €<% article['min_price'] %>
From €<% article['min_price'] %> to <% article['max_price'] > 0 ? '€' + article['max_price'] : '' %>
Book
L'Axe Historique

L'Axe Historique

  • (<% comments_count %>) <% comments_count > 1 ? 'Commentaires' : 'Commentaire' %>

Vous allez aimer:

L’Axe Historique est alignement de l’Arc de Triomphe, des Champs-Elysées, du Jardin des Tuileries et du Louvre. Une façon parfaite de découvrir des monuments emblématiques de Paris, profiter d’une balade dans un parc charmant et faire du lèche-vitrine sur la plus belle avenue du monde. Amicalement, Parisianist.

  • <% price_category.international_price_category.title %>

1. Selectionnez votre ticket

<% price['international_price']['title'] %>
Réduction €<% price['price'] %>  À partir de €<% price['from'] %> €<% price['price_off'] %>

  • <% special_offer.trim() %>
  • €<% price.price_off %>
  • <% ticket.trim() %>
  • <% not_included.trim() %>
  • <% what_to_know.trim() %>

2. Selectionnez votre horaire

You must choose a date
  • Ticket valable pour un an
€ <% roundDecimal(currentPrice.item.final_price * currentPrice.item.nb_taken) %>

€ <% special_price.total ? special_price.total : 0 %>

Total:
€<% currentPrice.item.total %>
RESERVER

Notre Engagement


  • Meilleurs Prix Garantis
  • Paiement Sécurisé
  • Sans frais de réservation
  • Sans frais d'annulation

À propos


Y aller
Place Charles de Gaulle, 75008 Paris
Ligne 1/2/6 - Charles de Gaulle Etoile
Ligne A - Etoile

L'article de nos experts

Arc de Triomphe

Prenez la Sortie 1 (Champs-Elysées) de la station de métro / RER “Charles de Gaulle – Etoile” et vous vous retrouverez au début de l’Avenue des Champs-Elysées, au pied du monumental Arc de Triomphe de l’Etoile. “Vous ne rentrerez dans vos foyers que sous des arcs de triomphe“, tels furent les mots de Napoléon à son armée après la victoire d’Austerlitz en 1805. Terminé en 1836 après 30 ans de construction difficile, l’Arc de Triomphe est aujourd’hui un monument emblématique de Paris. Sous l’Arc se trouve la tombe du Soldat Inconnu de la Première Guerre Mondiale. Les bas-reliefs sur le monument illustrent les victoires napoléoniennes. L’accès au pied de l’Arc de Triomphe est gratuit, mais monter les escaliers pour se retrouver sur sa terrasse panoramique est payant (9,50€ / 10h-22h30, 195 marches fatigantes), recommandé uniquement lorsqu’il fait beau.

Anecdote Parisianist : En 1997, un australien a fait cuire un œuf sur la flamme éternelle.

Champs-Elysées

Avec l’Arc de Triomphe dans votre dos, prenez l’Avenue des Champs-Elysées, souvent décrite comme étant la plus belle avenue du monde. On trouve principalement des boutiques haut de gamme sur l’Avenue des Champs-Elysées. En voici quelques essentiels : Swarovski (à gauche au numéro 146) pour une photo devant l’escalier magnifique, Peugeot (à gauche au numéro 136) pour y voir les nouvelles voitures concept et Louis Vuitton (à droite au numéro 101) pour y voir la belle devanture. Les Parisiens aiment aller au cinéma sur les Champs-Elysées, alors que les visiteurs préfèreront peut-être un spectacle au cabaret Lido (au 116bis). Au XVIIe siècle, la Reine Marie de Médicis décide de changer ce terrain boueux en une allée plantée d’ormes et de tilleul, plus tard arrangées par le paysagiste André LeNôtre. Ce n’est qu’en 1765 que les premières constructions firent leur apparition, dans un quartier mal fréquenté : Philippe LeBon, l’inventeur du gaz à éclairage, y est assassiné en 1804. En 1834, grâce à l’architecte Jacques Hittorff, les Champs-Elysées deviennent une avenue prestigieuse.

Anecdote Parisianist : A l’époque des calèches, l’Avenue des Champs-Elysées menant au Bois de Boulogne abrite un bon nombre de magasins hippiques spécialisés. Avec l’apparition de l’automobile, ces magasins ont laissé la place aux nouveaux « chevaux », les concessionnaires automobiles.

Grand & Petit Palais

Le premier rond point en descendant les Champs-Elysées est le Rond Point des Champs-Elysées, où était installé le parc d’attraction Le Colisée en 1771. Joseph Oller, créateur du fameux cabaret le Moulin Rouge, vécu au 1 Rond Point des Champs-Elysées.

Conseil Parisianist : Tournez à droite dans l’Avenue Montaigne pour y découvrir les plus belles boutiques de luxe de la capitale et prendre un verre au Plaza Athénée.

Continuez à descendre les Champs-Elysées jusqu’à la prochaine intersection et tournez à droite sur l’Avenue Winston Churchill. A votre droite, le Grand Palais  construit en 1900 et reconnaissable à son toit en verre accueille beaucoup d’expositions prestigieuses (prix d’entrée et horaires en fonction des expositions). Face au Grand Palais se trouve le Petit Palais (gratuit, 10h-18h, fermé le Lundi), abritant une belle collection de beaux-arts (Rembrandt, Monet, Rodin…).

Conseil Parisianist : faite une pause dans le café du Petit Palais, une petite merveille située dans la cour intérieure.

Place de la Concorde

Retournez sur les Champs-Elysées et continuez vers l’Est. Vous arriverez sur la Place de la Concorde, la plus grande place de Paris. Au XVIIIe siècle, il est décidé d’utiliser le terrain entre le Jardin des Tuileries et les Champs-Elysées pour construire la Place Louis XV, dominée par une grande statue du roi sur son cheval en son centre. Depuis 1763, la Place a été témoin de plusieurs évènements joyeux ou tragiques. En 1790, la statue de Louis XV est détruite et la guillotine en devient tristement le symbole (Louis XVI et Marie Antoinette y sont exécutés). Ce n’est qu’en 1830 que la Place prend définitivement le nom de Place de la Concorde.  L’Obélisque Egyptien en son centre, un cadeau du Roi d’Egypte à la France, est dressé en 1836 après un voyage de 5 ans. L’embout doré fut ajouté en 1998.

Anecdote Parisianist : en 1993, l’association Act Up Paris recouvre l’Obélisque d’un préservatif géant, symbole de la lutte contre le SIDA.

Jardin des Tuileries

Traversez la Place de la Concorde et entrez dans le Jardin des Tuileries. Au XVe siècle, ce terrain accueillait des usines de tuiles (tuileries) avant de devenir de jardin d’un palais royal construit devant le Louvre : le Palais des Tuileries. En 1665, André Le Nôtre arrange les jardins qui ont gardé leur aspect jusqu’à nos jours. Le Palais, en revanche, a été incendié en 1871 pendant la Commune et jamais reconstruit. En été, le jardin accueille un parc d’attraction sur l’aile nord. Traversez le jardin jusqu’à la sortie à l’Est, toujours dans l’alignement de l’Axe Historique.

Anecdote Parisianist : en 1783, le premier vol habité dans un ballon à hydrogène s’est produit dans le Jardin des Tuileries. 

Arc du Carrousel

Entre le Louvre et le Jardin des Tuileries se trouve l’Arc de Triomphe du Carrousel, construit entre 1806 et 1808 en hommage aux victoires napoléoniennes. L’Arc de Triomphe du Carrousel vint embellir l’entrée du Palais des Tuileries, où Napoléon 1er résidait.

Anecdote Parisianist: Les fameux chevaux de la Cathédrale Saint Marc à Venise (confisqués en 1798 par Napoléon) ornaient le haut de l’Arc avant d’être renvoyés en 1815. Ils ont été remplacés par une sculpture représentant la Paix dans un chariot triomphal, symbolisant la restauration de la monarchie après le déclin de Napoléon Bonaparte.

Louvre

Tout en admirant l’Arc de Triomphe du Carrousel, vous remarquerez que vous êtes déjà entouré par le Palais du Louvre. Avec une superficie de 135 000m², c’est le bâtiment le plus large d’Europe après le Parlement Roumain à Bucarest. C’est aujourd’hui le plus grand musée du monde en superficie et en fréquentation. La première tour du Louvre a été construite en 1202 et servait de tour de guet à l’enceinte de Philippe Auguste. Au cours des siècles, les monarques ont peu à peu agrandi le palais, et ce n’est qu’au XIXe siècle que le Louvre obtient sa forme actuelle. Les vestiges du château médiéval peuvent être visités dans le musée qui abrite également la Joconde, la Vénus de Milo et la Victoire de Samothrace.

Conseil Parisianist : préférez l’entrée de la Porte des Lions (vers le sud, non loin de l’Arc de Triomphe du Carrousel), beaucoup moins fréquentée que l’entrée principale sous la Pyramide du Louvre.

Pyramide du Louvre

La pyramide du Louvre, au centre de la Cour Napoléon, fait aussi partie de la magie du Louvre, mais n’a pas toujours remporté des faveurs. De fortes oppositions au projet éclatèrent en 1989, lorsque le projet de la Pyramide fut approuvé. La pyramide en verre de l’architecte Sino-américain Leoh Ming Pei remplace aujourd’hui la statue de Louis XIV au centre de la Cour Napoléon, statue toujours visible dans la Cour.

Conseil Parisianist : Beaucoup de gens pensent qu’il y a 666 pans en verre sur la Pyramide, faisant donc de ce monument un symbole diabolique. Il y a en réalité 673 pans, mettant donc à mal la théorie de ces détracteurs.

Cour Carrée

Continuez votre promenade vers l’Est. Après avoir franchi le passage à travers la façade est du Louvre, vous vous retrouverez dans la Cour Carrée. Historiquement, c’est ici que se dressait le château médiéval, la tour de 1202 s’élevant au niveau de l’angle au Sud-ouest (en bas à droite dans le sens de la marche). Le bâtiment qui entoure la Cour Carrée du Louvre a été construit entre le XVIe et XVIIe siècle.

Conseil Parisianist : la Cour Carrée du Louvre est magnifiquement éclairée la nuit, rendant le lieu sublime et très romantique.

Saint Germain l'Auxerrois

Toujours dans la direction de l’est, sortez de la Cour Carrée pour quitter l’enceinte du Louvre. Après avoir franchi les douves de l’ancien Palais et traversé la Rue de l’Amiral de Coligny, retournez-vous pour admirer la façade Est du Louvre et les colonnes de Claude Perrault construites au XVIIe siècle. Légèrement sur votre droite se trouve l’entrée de l’église Saint Germain l’Auxerrois. Construite au XIIe siècle, elle fut rapidement l’église officielle des Rois du XIVe siècle de par sa proximité avec le Palais Royal du Louvre. Attention, le beffroi a été ajouté à la structure au XIXe siècle. Saint Germain l’Auxerrois est tristement connue pour avoir été l’église qui sonna les cloches annonçant le début du massacre des Protestants dans la nuit de la Saint Barthélémy le 23 Août 1572. Sur une note plus joyeuse, Molière se maria dans cette église en 1662. En sortant de l’église, tournez à droite dans la Rue de l’Amiral de Coligny : la station de métro « Louvre Rivoli » (ligne 1) est à 50m.

Anecdote Parisianist : Vous remarquerez que la façade de l’église et la façade de la Mairie du 1er  arrondissement sont assez ressemblantes. C’est exactement ce que souhaitait l’architecte Hittorff en 1857, qui dessina également les Champs-Elysées et la Place de la Concorde.

Ce que d'autres voyageurs en pensent (<% comments_count %> <% comments_count > 1 ? "Commentaires" : "Commentaire" %>)

  • Avatar
    "<% comment.title %>"

    <% comment.user != null ? comment.user.pseudo : comment.pseudo %>, <% comment.user != null ? comment.user.country.international_country.country_name : comment.country.international_country.country_name %>, <% comment.created %>

Voir plus de commentaires
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Soumettre le commentaire